Est est-ce que le cannabis est légal en France ?

La France est un lieu de paradoxes: le cannabis est largement consommé, et pourtant la légalisation ne semble pas à l’ordre du jour. Le peuple français est assez tolérant envers le cannabis et un grand pourcentage de la population en a consommé au moins une fois dans sa vie. Selon les chiffres publiés en 2018, 17 millions de personnes ont essayé le CBD. 1,4 million de personnes en consomment régulièrement, dont 700 000 au quotidien, et la consommation est en augmentation. Cependant, la France possède toujours certaines des réglementations anti-cannabis les plus strictes d’Europe, mais les choses évoluent lentement, ouvrant d’énormes opportunités dans ce pays.

La légalisation du cannabis CBD en France

Jusqu’à récemment, la France imposait certaines des sanctions les plus sévères pour la consommation de cbd en Europe. Les contrevenants étant condamnés à des amendes de 3 750 euros et à une peine de prison d’un an. Cependant, depuis 2014, la relation de la France avec la législation et l’administration du cannabis médicinal a commencé à changer.

Ce changement d’attitude a été démontré pour la première fois au début de 2014 lorsque le ministère de la Santé a modifié le Code de la santé publique de la France pour autoriser l’utilisation du médicament à base de cannabis Sativex. Il s’agit d’un spray contenant des parties égales de tétrahydrocannabinol (THC) et de cannabidiol (CBD) et appliqué directement sous la langue. Il n’est légal que pour les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) et souffrant de spasmes musculaires sévères et d’une spasticité intraitable sur ordonnance d’un médecin agréé.

Toutefois, la production, la vente et la possession de toute autre forme de produits médicinaux à base de cannabis sont illégales en France.

De grands progrès !

Depuis lors, la France a progressé encore plus avec la légalisation du cannabidiol à usage médical avec le développement d’un comité spécifiquement développé pour l’enquête sur l’introduction du cannabis médical en France. En 2018, le pays de l’Hexagone a introduit une nouvelle réglementation où les personnes trouvées avec du cannabis à des fins personnelles se voient désormais infliger des amendes beaucoup plus faibles de 150 à 200 euros.

Plus récemment, en septembre 2018, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) a publié ses résultats dans le l’usage médicinal du cannabidiol, qu’il soutient désormais publiquement. L’agence croit en la capacité du cannabis légal d’aider à réduire la douleur, contrôler l’épilepsie et aider en cas de soins palliatifs et de cancer et recommande l’idée de le prendre sous d’autres formes.

Le CSST relevant de l’ANSM a conclu que l’autorisation du cannabis est pertinente à des fins thérapeutiques pour les patients dans des situations cliniques spécifiques comme la douleur chronique, des situations palliatives, certaines formes d’épilepsie sévère et résistante aux médicaments ou encore le sclérose en plaques.

Le CBD, c’est quoi exactement ?

Le cannabis est un genre de plantes à fleurs de la famille des Cannabaceae, qui se compose de trois espèces principales: Cannabis sativa, indica et ruderalis. Le chanvre et la marijuana sont généralement considérés comme des espèces de cannabis. Mais, ils ne sont pas vraiment. Ils ne sont que de larges classifications du cannabis qui ont été introduites dans notre culture.

Le chanvre est une souche de la plante de Sativa qui classe les variétés de cannabis. Contrairement au cannabis, le chanvre a une quantité inférieure de THC et des concentrations plus élevées de cannabidiol (CBD) et est maintenant utilisé pour fabriquer un nombre considérable de produits commerciaux et industriels. Il peut être également transformé en liquide et utilisé pour la cuisson.

La culture de chanvre industriel est désormais légale en France s’il contient moins de 0,2% de THC. Quant aux aliments infusés au chanvre ou au CBD, ils doivent demander une autorisation préalable à la mise sur le marché. La marijuana est une drogue psychoactive de la plante de cannabis. Elle contient une teneur de THC de plus de 0,3% et peut avoir des effets euphoriques sur un utilisateur.

Par conséquent, elle est strictement interdite par la loi française.

Le cannabis se vend désormais en France

Aujourd’hui, il existe de nombreux magasins en ligne et dans les principales villes de France vendant un certain type de cannabidiol légal. La loi française stipule désormais que le cannabis ne peut être vendu qu’à une teneur de moins de 0,2% de THC. Cependant, ces revendeurs ne sont pas autorisés à proclamer les bienfaits du cannabis sur la santé et le bien-être des personnes qui l’utilisent. Zéro publicité ou bien, ils risquent des punitions.

(2)